• LE JAPON

     

    Ruiné et vaincu en 1945, le Japon est devenu la deuxième puissance économique mondiale ? Comment ce redressement a-t-il pu être possible ? Quels sont les particularités de ce pays ?


    3 commentaires
  • I) Un territoire aux multiples défis

     

    A. Un archipel très peuplé

     

    1°) Un archipel est un ensemble d’îles : or, le Japon est constitué de 4 îles principales : Honshu, Hokkaido, Ryuku, Shikoku.

     

     

    Pop. : 125 millions d’habitants

    Superficie : 378 000 km² : cela correspond aux 2/3 du territoire français pour une pop. 2x plus importante, par conséquent, la densité est très élevée surtout sur les plaines littorales.

     

    2°) La mégalopole japonaise est la première concentration urbaine du monde :

    100 millions de Japonais vivent dans ces villes géantes et regroupées sur 1200 km 80% de la population japonaise est ainsi concentrée sur ces plaines littorales, dans ces villes géantes.

     

     

    C’est le cœur du pays car elle concentre la population, mais aussi les activités économiques (ports gigantesques, sièges sociaux des multinationales, grandes banques…)

    Prob. : la pollution, la destruction de l’environnement par les aménagements urbains.


    votre commentaire
  •  

    B. Une nature difficile

     

    1°) de nombreuses contraintes naturelles

    - 90% du territoire japonais est couvert de montagnes, ce qui rend l’agriculture difficile, et complique aussi les communications.

    - de nombreux volcans sont encore en activité.

    Ex. : Tokyo, menacé par le Fuji Yama. (en photo ci-dessous)

     

     

     

     

    Ci-dessous le volcan aux cimes enneigées filmé depuis le bord de mer, entre l’océan et le mont Fuji, la banlieue de Tokyo. La ville est « prisonnière » de ces deux barrières naturelles : l’océan et la montagne.

     

     

    - des typhons entraînant des tsunamis (raz de marée) balayent tous les ans les côtes japonaises. 

     

     

    2°) Il y a peu de terres à mettre en valeur et aucune ressource naturelle

    Les Japonais se sont donc tournés très tôt vers la mer pour assurer leur subsistance : pêche et commerce.

    Néanmoins, les plaines littorales ont été aménagées pour la culture du riz.


    2 commentaires
  • C. L’aménagement du territoire japonais

     

    Aménager le territoire signifie le rendre plus facile à vivre pour la population. L’aménagement du territoire fut indispensable au Japon étant données les nombreuses contraintes naturelles. Les Japonais se sont donc lancés dans une politique de grands travaux très coûteuse.

    - construction de polders (terre-plein) pour gagner du terrain sur la mer et construire ainsi de nouveaux entrepôts, de nouveaux aéroports, ou agrandir les quais…

     

    Ci-dessous, l’aéroport d’Hanéda à Tokyo est entièrement construit sur l’eau. Une vue aérienne qui montre aussi ces polders recouverts de cuves (pétrole, gaz), d’entrepôts, de hangars, de quais, reliés par des ponts et sillonnés de routes.

     

    - construction de ponts et de tunnels pour relier les îles japonaises.

    - aménagements de ports gigantesques pour la pêche et le commerce.

    Ex. : Tokyo-Yokohama est le premier port mondial. (Photo ci-dessous)

     

     

    - politique de développement des transports avec la construction du shinkansen (TGV japonais) qui relie toutes les villes de la mégalopole.

     

     

    Conclusion : Le territoire difficile obligea les Japonais à se tourner vers l’océan pour se développer : la pêche, et surtout le commerce.


    votre commentaire
  • II) La deuxième puissance économique mondiale

     

    A. Une économie tournée sur l’extérieur

     

    1°) Une grande puissance commerciale

     

    Le Japon exporte essentiellement des produits manufacturés à haute valeur ajoutée, et importe des produits alimentaires ou des matières premières (pétrole, gaz).

    Le Japon possède de nombreuses multinationales qui ont une stratégie de délocalisation :

    - cela leur permet de contourner les barrières douanières

    - de trouver des salaires moins élevés : il y a une forte sous-traitance internationale, et de vendre toujours plus         les Japonais sont ainsi présents dans le monde entier.

    Installation d’usines dans d’autres pays.

    Ex. : Toyota à Valenciennes. Le site est en photo ci-dessous.

     

    2°) Le commerce japonais est très dépendant du commerce international

    - Dépendance énergétique : le Japon importe 85% de ses besoins énergétiques (pétrole, gaz, uranium…)

    - Dépendance alimentaire : le Japon importe plus de la moitié de ses besoins agricoles.

    - Dépendance commerciale : les entreprises japonaises font l’essentiel de leur bénéfice à l’étranger.


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires